Traduction libre de paroles tirées de la chanson “Imogen” (Nick Mulvey) qui passa les premières fois dans “le beurre” mais qu’après quelques fois, résonna fortement & profondément.

Je me suis retrouvé à me murmurer ces paroles, comme si j’essayais de les comprendre. En quelques mots, elle anéantit une préconception facile & superficielle de ce qui est véhiculé au quotidien, partout, tout le temps, et ce, depuis longtemps.

«  I always thought that I was my mind, and this body too… »
« J’ai toujours cru que j’étais mon mental, et ce corps aussi… »

En quelques mots, cette phrase soulève un élément si simple, mais ô combien percutant : et si nous n’étions pas notre mental, ni notre corps … si nous étions bien plus, en fait?

Notre corps nous sert de temple, de véhicule. Notre mental nous permet une cognition et un nous positionne comme conducteur de ce « véhicule ».

Les états modifiés de consciences  (EMC) tels qu’observé en hypnose, le rêve, les expériences sous-substances X,Y,Z (médications, plantes, etc), le coma, les états méditatifs, etc … sont tous des situations bien documentées où le corps et le mental peuvent réussir à se dissoudre laissant place à la possible réalisation que nous sommes au delà du ce corps & de ce mental …


Je ne me prononce pas sur ce qui nous sommes. C’est une « vérité » qui restera toujours teintée par nos bagages personnels, notre culture & société … mais il y a un élément d’universalité à la réponse qui est indéniable. Alors à vous de choisir le bon mot, pour vous. Ce mot changera peu être avec les années, mais son essence restera.

«  I always thought that I was my mind, and this body too… »
« J’ai toujours cru que j’étais mon mental, et ce corps aussi… »

Des paroles qui laisse place à réflexion, et nous donne la chance reconsidérer notre perception de soi, du je et du moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.